Haut
Bas

Partagez

La Brigade des Mineurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Trouble
Messages : 349
Date d'inscription : 17/04/2010
Age du personnage : 31

Voyageur Expérimenté
Trouble
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 0
Renommée: 340
Honneur: 25
MessageSujet: La Brigade des Mineurs La Brigade des Mineurs EmptyJeu 24 Mar 2011 - 18:50
(Monde réel) Brigade des Mineurs :


La Brigade des Mineurs Images?q=tbn:ANd9GcQi64b9JGxwccMrfPvD1bHFtQPiggDXXhXMbZjj6AC9CBHBO_TStw
Présentation:

La Brigade des Mineurs est une branche de la police qui s’occupait, à l’origine, des infractions commises par des mineurs ou sur des mineurs, sauf dans le cas où une autre Brigade avait le dessus. Le meurtre d’une jeune fille était l’affaire de la criminelle, par exemple. Ses membres se déplacent souvent en civil et patrouillent dans les rues la nuit pour prévenir la délinquance. Combinant objectif inaccessible, horaires à la con et reconnaissance du public quasiment inexistante, la Brigade n’était, à l’origine, qu’une sorte de voie de garage pour quelques idéalistes et des flics recalés. Mais depuis une période coïncidant avec la date de la Grande Guerre de Dreamland et le racisme anti-voyageur (voire anti-rêveurs), une énorme recrudescence des affaires liés aux jeunes de plus ou moins de vingt ans fut enregistrée. Dépression, Déséquilibre mental, trafic de stupéfiants, vols à main armée, crimes… La catégorie la plus vivace de la population semblait se sentir libre de toutes entraves, considérant la Loi comme une relique du passé qui ne s’appliquait qu’aux « vieux ». C’est ainsi que, débordées, les autres Brigades firent pression sur le préfet pour que la Brigade des Mineurs ait un rôle plus important à jouer, et que ses effectifs se voient accrus.

La Brigade des Mineurs Commis11

En quatre ans à peine, elle tripla de volume, doubla ses effectifs, étendit ses attributions jusqu’à toucher à la lutte contre le terrorisme, et recruta des individus jeunes et talentueux pour combattre les parfois trop jeunes et talentueux délinquants. Autrefois, c’étaient de vieux officiers à quelques années de la retraite, des brigadiers mal notés ou qui ne voulaient pas risquer leur vie tout les jours qui la composaient. La Brigade attirait de plus en plus d’individus de tous bords, et constituait un vrai choix de carrière. Les vieux notaires étaient remplacés par des procureurs aux dents longues aussi ambitieux qu’efficaces, les trente-cinq mètres carrés de papier et de dossier par des ordinateurs perfectionnés et protégés et les rangs des inspecteurs se voyaient grossis de gendarmes, d’ex-pompiers ou membres du G.I.G.N., de quelques individus au passé louche (Trouble) et même d’anciens militaires (tels Caîn Sloph).

La Brigade des Mineurs Commisariat-1425a1

La raison de la recrudescence de la violence et du « malaise de la jeunesse » tient en un seul mot : Dreamland. Le monde des rêves est un défouloir qui permet de relaxer les Voyageurs et rêveurs, de toutes les manières possibles. Plus de règles, plus d’entraves, rien que la détente absolue. Mais les problèmes politiques actuels de ce monde contraignent de plus en plus de Voyageurs et, indirectement le plus souvent, rendent la vie dure aux rêveurs. De plus en plus d’entre eux se retrouvent frustrés, et, n’ayant plus peur de rien, commencent à se lâcher dans la vie réelle. Faire de mauvais rêves à longueur de temps portait un sérieux coup au moral et à l’éthique des rêveurs, et, à fortiori, sur les jeunes, dont l’esprit était encore malléable. Ainsi, sans que personne ne s’en rende compte, pas à pas, Dreamland et notre monde se rapprochaient, et le premier commençait à avoir des répercussions sur le second.

La Section Spéciale :

La Brigade des Mineurs 9684

Cette section regroupe tous les membres de la Brigade qui ont les épaules pour les opérations un peu plus compliquées que la normale, comme les crimes, les prises d’otages, etc… Contrairement aux autres services de police, il n’y a aucune spécialisation dans le choix des enquêtes ou les méthodes utilisées. Chaque Agent utilise ses propres méthodes (tant qu’elles sont légales) et peut avoir son propre domaine de prédilection; mais en général, il traite de nombreuses affaires, toutes différentes. Ils ont en effet reçu un pouvoir bien spécial lorsqu’ils rentrent dans ce que l’on appelle la « Spéciale ». Tant qu’un mineur (ou un individu de moins de vingt-deux ans) est impliqué dans une affaire relevant des forces de l’ordre, les membres de la « Spéciale » ont le droit de « squatter » l’enquête et d’apporter leur aide aux policiers, ne rendant de comptes qu’à leur supérieur direct, le commissaire de brigade Soul. S’ils font les cons, Soul se fait massacrer par le Commissaire divisionnaire, et massacre ensuite les agents. Dans la pratique, les agents attendent généralement d’être appelés ou que leur chef leur donne une mission pour s’intéresser à une affaire.

La Brigade des Mineurs Sven_213

Inutile de dire que les rapports avec les autres services de police sur ce genre d’affaires sont parfois tendus. Les autres flics commencent à peine à se rendre compte que la Section Spéciale de la Brigade des Mineurs regroupe des individus efficaces et parfois utiles. En théorie, il n’y a aucun prérequis pour entrer dans la « Spéciale », et les agents peuvent déposer leur candidature pour faire connaître leur intérêt, mais dans la pratique les agents sont nommés en fonction de leurs états de service et de l’avis du Commissaire et de lui seul [pour les PJs, c’est au Staff de trancher]. Ils peuvent apporter leur propre matériel pour leurs missions, et c’est souvent ce qu’ils font. Leur statut leur permet de se procurer du matériel qui n’est pas mis à la disposition des policiers ordinaires, et encore moins des civils, comme du surplus militaire ou du matos du GIGN. Ils n’ont aucune restriction pour l’uniforme, mais sont considérés d’astreinte une semaine sur deux, ce qui veut dire qu’ils peuvent être appelés à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, et doivent donc garder leur badge constamment avec eux. Les membres de la Spéciale travaillent tous par groupe de deux, ni plus, ni moins.

La Brigade des Mineurs Kaito

Le Budget et les moyens de transports :

Personne n’imagine à quel point la Commune est radine lorsqu’il s’agît d’aider le quotidien de l’obscure Brigade des mineurs. Et comme la plus grande partie du maigre budget passe dans l’entretien des locaux et du matériel informatique, les moyens de transports passent au second plan. La conjonction de toutes ces données fait que, pour poursuivre les jeunes à bord de solex, de motos et de voitures volées, les membres de la Brigade disposent d’une motocyclette probablement achetée en 1992 et de deux vélos dont on regonfle les pneus deux fois par semaine (on appelle ça « la corvée gonflante »). La vidange de la motocyclette et un examen complet n’ont pas été réalisés depuis 2004 à peu près, date à laquelle est arrivé le nouveau responsable régional du budget. Ce dernier, petit homme maigre et près de ses sous, a immédiatement fait passer une note avertissant que « toute personne responsable de la perte ou de la dégradation du matériel de l’Etat devra au Trésor public la somme correspondant à son prix neuf, même les fonctionnaires », ce qui est stupide. Est-ce que vous faites payer aux professeurs les craies et les chaises cassées ? Personne n’ayant envie de devoir prendre sur son maigre salaire pour rembourser l’achat d’une mobylette, et craignant qu’un entretient avec un garagiste de la fasse partir à la casse, personne n’ose toucher à cette dernière, la laissant pourrir dans le garage de la Brigade, comme une vieille relique.

La Brigade des Mineurs Images?q=tbn:ANd9GcT1_V8bp_BR_v1_t5jeQZSNcvzw5aX8lFvUg4tUX1wHS0FdSTWl&t=1

Généralement, les agents utilisent donc leurs propres véhicules pour pister les voyous. Mais comme personne n’a envie de se faire tirer sa caisse, et que personne ne veux avoir l’air ridicule devant une douzaine de gamins d’un gang, tout le monde finit par se balader à pied. En conséquence de quoi, on finit vite par courser les gosses, les scooters et les voitures volées avec ses jambes et son intelligence. La Section Spéciale bénéficie d’un traitement de faveur. En plus de leur bureau, de leur arme et de leur insigne, ses membres bénéficient d’un gilet pare-balle, d’un tazer et d’un ordinateur qui ne date pas de la préhistoire. Et ils touchent une prime de risque de temps à autre. C’est déjà beaucoup. La réelle aide apportée aux agents de la Section est d’ordre administratif, puisqu’ils peuvent se greffer sur une affaire en cours, à condition qu’un mineur soit impliqué directement, que ce soit en position de victime, de suspect ou de témoin. Ils ont en outre le statut leur permettant d’acheter les licences pour du matériel de haute sécurité, comme des armes et des surplus de l’armée.

La Brigade des Mineurs 1lfg97o9


[Membres actuels de la Brigade des mineurs (PJ):
-Touble
-Caîn Sloph

Membres actuels de la Section Spéciale (PJ):

-Trouble
-Caîn Sloph]

Writting, Editing and posting by Trouble
Revenir en haut Aller en bas

La Brigade des Mineurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Administration Onirique :: Background de Dreamland :: Histoire et géopolitique-