Haut
Bas

Partagez

Une première nuit mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Une première nuit mouvementée Une première nuit mouvementée EmptyVen 11 Mar 2011 - 21:41
Par-ci par-là il y avait des touffes d'herbes sauvages qui s'extirpaient péniblement du sol sableux recouvrant la plaine du royaume des doutes. Guijee était debout au milieu de ce qui semblait être un no man's land. Devant, derrière, à droite et à gauche le paysage était identique, s'étendant à perte de vue sans jamais se modifier. Les seuls reliefs venant briser cette monotonie lunaire était des rochers sortant du sol. Ils atteignaient parfois des tailles colossales, se dressant fièrement vers le ciel. Ceci dit la plus part d'entre eux était de gros rocs qui semblaient posés à même le sol. Foulant le sol de ses pieds, Guijee soulevait de léger nuages de poussières aussitôt dissipés par une légère brise ma foi fort agréable.

Guijee était vêtu comme à son habitude, ses skateshoes aux pieds dont les lacets bleus turquoises attirés son regard à chacun de ses pas semblaient le guider dans une direction qu'elles seules connaissaient. Son baggy bleu clair légèrement brunit par la poussière ambiante émettait de faibles bruissement à chacun de ses pas; sa veste verte lui tenait un peu chaud, c'est pourquoi il avait remonté les manches jusqu'aux coudes. Scrutant l'horizon en quête d'indices sur ce lieu si étrange, Guijee avançait, inlassablement. Ce lieu, il ne l'avait jamais vu auparavant et pourtant il lui semblait si familier...

Il ne fallu que peu de temps avant que l'attention du jeune se reporte sur autres choses que ses lacets bleus. Un bruit étrange venait d'attirer son attention, sur sa droite, un cailloux venait de se fissurer, sans raisons apparentes. Les yeux noirs de notre héros se posèrent sur la surface du rocher, ses pupilles se dilatant légèrement sous l'effet de la surprise. Ce roc qu'il avait regardé deux secondes auparavant, il aurai juré qu'il était lisse! Pourtant sur sa surface il y avait maintenant quelque chose de bien visible, plus qu'une simple fissure comme le laissé penser le bruit émit par le rocher il y avait en fait une phrase. Un ensemble de mots parfaitement lisibles formaient désormais une phrase parfaitement compréhensible.

"Qu'est ce que je fou ici?"

Ces mots semblaient gravées dans la roche, chaque lettres étaient finement sculptés à environ cinq millimètres de profondeurs dans la roche. Pourtant Guijee était absolument certains que quelques secondes avant la surface de cette pierre était totalement lisse. Un bref coup d'oeil dans les environs... Rien. Aucune silhouette en vue, pas âme qui vive à des lieux à la rondes. Un nouveau bruissement se fit attendre, derrière Guijee cette fois-ci, ce dernier fit aussitôt volte-face. Devant lui, un nouveau rocher qui, comme le précédent, portait une phrase sur sa surface.

"J'hallucine ou quoi?"

Stupéfait, Guijee s'approcha du rocher pour en observer la surface plus attentivement. Il eut à peine le temps de faire deux pas dans sa direction qu'un nouveau craquement le fit sursauté. Il dirigea son regard vers la source du bruit, redoutant ce qu'il allait découvrir.


"Ces phrases, on les croirai issu de ma tête!" Le rocher s'écailla un peu plus
"Oula! C'est super flippant!"

Complètement abasourdi par ce qu'il venait de voir Guijee fixa le rocher, stupéfait.

"Non mais je rêve?"

Comme pour chasser de mauvaises pensées, Guijee secoua la tête en fermant les yeux.

"Pourquoi ai-je l'impression de connaître cet endroit?"
"Pourquoi tout ce que je pense s'écrit sur ces rochers?"
"J'ai envie de pisser..."
"Et si je pissais sur l'un d'entre eux pour voir?"

Guijee était complètement bouleversé, à la fois fasciné par ces pierres divines qui étaient capables de retranscrire ses pensées mais tout aussi effrayé par cet endroit étrange qu'il avait pourtant l'impression de connaître! Tout à coup une petite voix s'exclama derrière lui :

"Interdiction forrrrrrrrrmelle de pisser sur les rochers!" La voix était impétueuse, autoritaire mais elle resté assez haut perchée, comme une voix d'enfant.

Guijee se retourna pour voir à qui il avait affaire, ravalant son envie d'uriner pour le moment.

"Toi?" s'exclama un petit bonhomme d'un mètre trente environ. Enfin un mètre trente si l'on ne prenait pas en compte la hauteur du point d'interrogation surplombant son crâne bleu. Car oui, cet étrange petit énergumène avait la peau bleu. Guijee le regarda les yeux tout rond. Il ne ressentait ni crainte ni peur face à cette étrange créature, la raison était simple et frappa Guijee immédiatement. En voyant ce petit bonhomme bleu tout lui revint en mémoire, ce lieu, ces rochers magiques, ce bonhomme, tout ça il l'avait rêvé, plusieurs fois même.

Récemment Guijee avait traversé une longue période de remise en question qui l'avait amené à douter de lui et de ses compétences. Pendant cette période il faisait fréquemment un rêve étrange. Il se retrouvait dans une plaine comme celle-ci, avec des rochers comme ceux-ci qui lui balançaient en pleine tronche toutes les questions qu'il refusait de se poser. Plusieurs fois le jeune Green s'était réveillé, au petit matin, se sentant "grandit" de ces expériences qui le forçaient à se poser les questions qu'il redoutait se poser en journée. Et, parfois, un petit bonhomme à la peau bleu et à la tête surmontée d'un point d'interrogation se pointer dans son rêve pour tailler un brin de discut' avec lui.

"T'es devenu un voyageur?" le petit bonhomme bleu eut tout juste le temps de finir sa phrase qu'un rocher explosa littéralement juste derrière lui. Les débris de roches volaient dans tout les sens, l'un d'entre eux fendit l'air en direction de Guijee qui l'évita de peu en se jetant au sol. A plat ventre dans la poussière, le visage enfouit dans ses bras, Guijee redressa la tête pour constater l'ampleur des dégats. On aurait dit qu'une bombe venait d'exploser mais il s'agissait en fait d'un doute violent qui venait de se retranscrire sur un rocher.

"C'est quoi ce délire? Pourquoi tout à l'air si réel?" posant son regard sur ses mains, Guijee constata que ses mains avaient étaient légèrement entaillées par-ci par-là à cause des débris de rochers dont il s'était protégé. "J'ai même vraiment mal! C'est vraiment hallucinant. C'est pas un rêve?"
La peau de ses doigts avait éclaté en surface, comme de grosses crevasses lors d'un froid intense, avec des gravillons en plus.

"Oh mais t'es malade mecton! T'es un voyageur maintenant. VOYAGEUR!" articula blue-boy "Tout ce que tu vas faire ici a désormais vachement plus d'impact que quand t'étais un rêveur!! Alors un peu de calme ou tu vas tout faire péter!!" Blue-Booy était devenu quelque peu hystérique. Faut dire que lui aussi avait était légèrement blessé par l'explosion du rocher, une plaie peu profonde décoré maintenant sa tempe gauche d'ou s'échappait un léger filet de sang qui descendait tout droit vers le menton, séparant sa joue en deux. Blue-Boy attrapa la main de Guijee qui eut un mouvement de recul, mais contre toute attente, la main du petit bonhomme était puissante et notre héros ne put se défaire de son étreinte. "Reste cool gars, tant que je te tiens, tu peux plus rien faire péter. Je vais t'expliquer un peu ce qu'il se passe."

Blue-Boy et Guijee discutèrent pendant plusieurs minutes. Blue-Boy expliqua à Guijee ce qu'était un voyageur, et ce qu'était DreamLand.
- Donc toi qui avait peur des reptiles, tu peux désormais utiliser leurs pouvoirs. A toi de trouver ta voie. Il existe quatre formes de voyageurs. Les manipulateurs, généralement ce sont les voyageurs qui ont peur d'un objet en particulier, celui-ci devient alors la source de leurs pouvoirs. Donc ça, ça te concerne pas. T'as aussi les contrôleurs, eux, ils peuvent contrôler un élément. La plus part du temps ils sont affiliés aux royaumes des éléments comme le feu, la glace et l'eau. Il nous reste donc les invocateurs et les morpheurs. Les invocateurs voient leurs puissance augmenter avec l'invocation de certaines créatures ou effet lié à leurs peurs. Par exemple un gars qui aura peur des épées pourra peut-être invoquer toutes une ribambelle d'armes de ce genre, mais un invocateur peut aussi invoquer des créatures vivantes. Avec ta peur tu pourrais par exemple invoquer des lézards, des serpents ou des crocos pour te défendre.
- Yeah, mais c'est la classe alors! Et comment je fais pour invoquer ces machins.
- Beh en fait, toi tu peux pas. et, devant le regard surpris de Guijee, Blue-Boy ajouta Comme je te l'ai dit, il existe un quatrième type de voyageur, les morpheurs. Regarde tes mains, tu fais partie de cette catégorie.

Guijee porta l'une de ses mains à hauteur de ses yeux, gardant l'autre en contact avec Blue-Boy pour ne pas faire péter de nouveaux rochers. Et là, stupeur! Ses plaies étaient désormais recouvertes d'une fine couche d'écailles qui avait stoppé les saignements et, maintenant qu'il y réfléchissait bien, il n'avait plus mal non plus. Il passa ses doigts sur son visage, constatant par la même que les petites plaies sur son visage s'étaient elles aussi "soignées" à grand renfort d'écailles. C'était comme dans son rêve précédent avec Gila la nuit dernière. Son corps se recouvrait d'écailles comme pour panser ses blessures. Mais lorsque Blue-Boy lacha un instant la main de Guijee, une partie des écailles tombèrent au sol, tel une mue de serpent. Un craquement sinistre interrompit le calme ambiant, Blue-Boy rattrapa la main de Guijee, jetant un regard inquiet par dessus son épaule pour voir si une nouvelle explosion allai retentir.

- Je suis comme un catalyseur. Quand je te touche, cela permet d'augmenter légèrement le contrôle que tu as sur ton pouvoir. Mais hors de questions que je te suive partout hein! Va falloir que tu te sorte les doigts et que t'apprennes à te gérer tout seul. En tant que morpheur, tu peux modifier les caractéristiques de ton corps. Ta seule limite c'est la maitrise que tu as de ton pouvoir. De plus, il faut que chaque morphing reste dans le cadre de ta phobie. Toi qui avait peur des reptiles, tu peux désormais avoir leurs caractéristiques. Avec un peu d'entrainement tu pourras surement te fondre dans le décor tel un caméléon, recouvrir ton corps d'une épaisse peau d'écaille semblable à celles d'un crocodiles ou même te faire pousser de petites dents venimeuses comme un serpent... Mais à l'heure actuelle, essayer une telle transformation te tuerai probablement et tu redeviendrais un vulgaire rêveur, oubliant tout de DreamLand. Au jour d'aujourd'hui, vu tes mains, je pense que tu peux juste te soigner. Mais sans mon aide, tu auras certainement du mal à contrôler les zones à recouvrir. Il te faudra de la concentration pour réussir à utiliser ce pouvoir en combat, à mon avis c'est clairement pas pour aujourd'hui! Ceci dit, tu as surement d'autres facultés. Tu devrais essayer de t'entrainer un peu.
Revenir en haut Aller en bas

Une première nuit mouvementée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Doutes-