Haut
Bas

Partagez|

Joey Miles [ E.C ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Joey Miles [ E.C ] Dim 27 Fév 2011 - 1:22

Miles
Joey

Personnage.


© Avatar taille 160x320 pixels.

    Nom : Miles
    Prénom : Joey
    Surnom(s) :
    Âge : 23 ans
    Nationalité, origine(s) : France ( Belfort )
    Pouvoir et description : Cat Maker
    Pour Joey tout ce qui touchait de près ou de loin à un félin était une source de peur sans fin. Et ce fut longtemps son plus grand handicape jusqu'au jour où il réussit à surmonter cette peur et fit de celle-ci son pouvoir à Dreamland. Joey peut maintenant invoquer à sa guise de chats avec qui, il a pactisé à l'avance mais pour le moment il n'est pas très doué dans ce domaine...



Description Physique.

* Bip bip bip ... *
Je frappais le réveil d'une main paresseuse avant de bailler bruyamment en me grattant le dos. - Bordel quelle soirée de folie! Je n’aurais pas du boire comme un trou ... Et pis c'est quoi qui bouge à coté de moi? Oula pas bon çà ... - Je passais alors une main sur mon long visage au teint blafard, les lendemains de fête ça a jamais été mon truc. Je repoussa ma mèche rouge parmi mes cheveux verts pour me lever enfin. Marchant d'un pas peu assuré jusqu'à la salle de bain. Et là horreur je vis ma sale tronche - Pouaaaaah! T'as vu ta tête mon pauvre Joey ? - Mes yeux bleus foncés étaient injectés de sang et entourés de magnifiques cernes. Ma barbe d'un jour était là aussi et mes cheveux étaient dans un état ... On aurait dit que c'était avec le pied du réveil que je m'étais coiffé ... Je pris donc direction la douche.

Un demi-heure plus tard je sortais enfin de la salle de bain: je me dois d'être toujours classe eh! Je me dirige la serviette autour de la taille, vers la commode où j'ai tout mes caleçons, je prend le premier qui viens et l'enfile. La serviette tombe laissant mon corps visible. Je mesure plus ou moins un mètre soixante-dix pour soixante cinq kilos, pour la musculature on peu repasser même si je m'entraine avec mon vieil ami de temps en temps. A oui, sinon j'ai une fine bande de poils au-dessous du nombril... Je me tournais vers mon lit et trouvait mon futal par terre. Je l'enfile laissant une bonne partie de mon calbute dépasser. Puis direction l'armoire pour le tee-shirt, je farfouille parmi la pille en balançant ceux qui m'intéressaient pas à droite à gauche avant d'en sortir un qui me plaisait enfin.

Puis direction la cuisine où j'avale un croissant et un café en vitesse. Je suis à la bourre pour le bahut - Eh merde - Je prend ma veste en cuir et ma casquette ou trône quelques pins, je fait mes poches pour voir si j'avais tout: portefeuille - Ok - portable - Ok - clef de bagnole - Ok - Bon çà doit être bon, je ramasse les clef de l'appart' et cours en espérant arriver à l'heure au bahut ...




Caractère.

J'entre dans la salle sombre, ma guitare sur le dos et une fin de clope à la bouche. Un mec me fait signe que fumer est proscrit dans ces lieux. Et la réponse fut rapide : un magnifique doigt. Non mais on ne me donne pas d'ordre... Je pose mes fesses sur un siège et regarde jouer une fille du violon. C'est beau, calme et ... chiant ! Azy mais comment on peu supporter çà ?! Pffff c'est long, mes camarades me rejoignent armé de leurs instruments.

Bientôt a nous, on monte sur la scène, les profs devant nous pour nous noter sur notre travail du mois, ils vont pas être déçus du voyage. Les guitares commence à cracher leur notes, la basse rejoins le rythme en donnant un ton sombre et enfin la batterie ce fait connaitre. C'est magique, du vrai son qui fait vibrer, j'en suis tout excité, on fait notre taf, les paroles sont violentes et les examinateurs tirent la tronche. En même temps ces paroles sont pour eux et je rigole intérieurement de cet effet. La musique finis on descend de scène en regardant les examinateurs et on se cassent. Mes potes me félicite pour cette idées de chanson et rentre chez eux, moi je reste dehors en fumant. Je regarde le ciel en pensant au passer et a elle mais j'efface tout de suite ces pensées.

Un mec viens m'accoster il veux savoir si j'ai une clope pour lui, je l'envoie balader. Je décide d'aller voir mon vieil ami Kyle, j'ai envie de faire la fête ce soir et de déconner et c'est qu'avec lui que je peu me lâcher complètement. Une nuit de folie nous attend !




Histoire.


Je suis né un jour d'été, sous une chaleur pas possible il paraît, moi j'en sais rien je m'en souviens pas et franchement je m'en fou un peu... Ma mère avait été emmenée en urgence à la maternité car elle était tombée dans les choux à cause de l'émotion produite par les premières contractions...

Je fus choyé et adoré de toute la famille. Je grandis normalement ayant de tendres parents qui étaient là pour me dire quoi faire mais j'étais encore gentil et mignon à cette époque. J'entrais à la maternelle où je me fis quelques amis et où mes première chamailleries commencèrent. Et aussi le début d'un très long... problème nous allons dire... Alors que j'avais quatre ans, une tante a moi est venue à la maison avec son "amour" de chat - qui était une vrai teigne soit dit en passant - qui me paraissais joli et qui me faisais penser a une grosse peluche. Mais non... Le chat en me voyant me sauta dessus et me griffa sauvagement. Depuis ce jour je ne me suis plus approcher de ces bêtes et même une peur sans égale en naquit... Mais si on oubliait cet incident ma joli tête blonde courrais dans tout les sens et faisais quelques bêtises comme tout jeunes enfants. Mais mes nuits étaient très souvent troublé par des cauchemars et je me réfugiais souvent dans les lits de mes parents qui me disputaient gentiment.

J'entrais par la suite en école primaire où je commençais à faire mes premières bêtises, mes premières punitions aussi. L'école n'était pas mon dada mais je me débrouillais soit disant... Mes années de primaires filèrent comme de rien entre bagarres et punitions. Pour enfin atterrir au collège. Quelles bonnes années j'ai passé là bas. La sixième franchement je me suis dit qu'avec toutes les crasses que me faisaient les troisième j'allais finir par changer de bahu, car ma peur des chats ce savais de mes ancien camarade et des grand frères ou grandes sœurs certains de mes camarades en avaient et donc le résultat fut sans appel... Donc plusieurs fois j'ai dus rentrer chez moi et rater des cours. Et ces manquements m'ont donné le droit à quelques retenues malgré les mots de mes parents. Arriva alors la cinquième, ah la cinquième qu'est ce que j'ai pus me fendre la poire ... C'est durant cette année que j'ai rencontré mon meilleurs ami Kyle. J'avais récolté quatre heure de colles un mercredi matin à cause d'un incident dans les labos de chimie, n'ayant rien écouté en cour j'ai fait une manipulation a pas faire. Résultat le prof c'est retrouvé teinté en violet durant deux semaines. Mais revenons à nos moutons, c'est donc en heures de colle que j'ai rencontré Kyle qui a l'instar de moi s'ennuyait profondément en colle. On discuta donc de nos exploits respectifs et on sympathisa rapidement tous les deux. Et très vite on fut inséparable, on a réalisé les quatre cents coups dans ce collège. Mater les filles dans leur WC, sécher les cours et j'en passe.

La suite au collège fut plutôt mouvementer pour les profs, car par un heureux hasard Kyle et moi on a fini dans la même classe en quatrième mais notre réputation nous précédais et à chaque cours on était séparés... Mais çà n'a pas empêché de mettre le bronx durant les deux années suivantes. La suite fut moins drôle... Kyle rata son brevet, moi je l'ai eu avec la mention " Touriste «. Puis je suis allé en lycée et Kyle en lycée pro. On ce voyais moins mais les week-end et les vacances on ce retrouvais et faisions la teuf. Le lycée c'était vraiment nul sans Kyle, les gens qui étaient dans ma classe étaient pas amusant et ne pensaient qu'à travailler... Mais très vite je trouvais un nouveau passe temps: la musique. La guitare fut ma deuxième meilleurs amie et je faisais profiter de ce que je savais faire a Kyle qui me disait si il aimait ou pas. C'est aussi durant mon année de seconde que ma peur des chats fut de plus en plus violente. Car je m’étais trouver une copine qui avait deux chats chez elle... Un vrai calvaire à vivre je vous jure... Puis la seconde passa avec ces hauts et ces bas. Tout comme les deux autres années de lycée ou je décrochai mon Bac avec une mention assez bien. Puis je partie en école de musique. Mais c'est aussi durant cette période que je réalisais une chose, mes rêves me semblaient de plus en plus réelle.

Au début j'ai mis çà sur le dos de la fumette et des gueules de bois. Mais un soir je m'endormis sur mes cours et mes cauchemars m'accueillir, toujours le même je me faisais courser par des félins en tous genre mais pour je ne sais quelle raison je me suis arrêter retourner face à eux et les leurs ouvris grands les bras... Et là ceux-ci commencèrent a ralentir sur moi comme si quelque chose de monstrueux ce tenait derrière moi je criais pour leur faire peur et ils détalèrent comme des lapins. Je ne puis dire pourquoi mais j'avais comme l'impression de vivre quelque chose de réel et pas une chimère comme l'est un rêve. Tout avais l'air réel, que j'en avais perdu la notion du temps et ce fut mon réveil qui m'extirpa de ce "pays". Au réveil, je me suis mis à bugger en me disant que je débloquais... Mais c'était si réel... Je vais devoir en toucher deux mots à Kyle quand même... A coup sur il va appeler l'hôpital psychiatrique mais bon...




Poste Rp.

Je répétais avec mon groupe la dernière chanson que nous allions jouer ce week-end, tout ce passa super bien comme sur des roulettes. On rangea nos instruments en riant et en buvant une dernière bière. Puis nous repartîmes chacun de son coté. Je tombais de fatigue ces temps-ci... Les profs nous bombardais de devoirs et les bars nous demandaient pour faire des concerts chez eux les week-end donc dure... J'arrivais enfin devant mon appart', j'ouvris la porte et entra. Je posa ma guitare à l'entrée, me déshabilla en balançant mes fringues un peu partout et alla directement me coucher.

Les drap étaient gelée car j'avais oublier de mettre le chauffage avant de partir dans la chambre, je tournais donc dans mon lit pour le chauffé, puis le sommeil m'attira comme un enclume dans l'océan des songes. Je fus tout engourdis durant quelques seconde puis je me retrouvais dans une grande plaine, ou le soleil donnais et chauffais ma peau blanche. J'avançais parmi les hautes herbes, sentant le vent fouetter mon visage. Puis j'arrive près d'une rivière. Encore ce rêve, je le fait tout les soirs depuis plus d'un mois. Je me retourne alors, je sentais comme un regard posé sur moi. Je n'aimais pas cette sensation et je me mis à bouger. Mais je me sentais telle une souris prise dans un piège malsain... Le soleil était haut dans le ciel et je sentais ses rayon bruler ma peau. Je chercha donc un point d'ombre. La fraicheur, c'est ce que je préférais et je trouvais un arbre isolé ou m'abriter du feu solaire.



Autres.

Aime : La musique, sa guitare adorée, la fête entre amis, l'alcool, les mini concert avec son groupe. Il aime aussi voir son meilleur ami pour rigoler avec lui et des parler de leur misères et de musique.
N'aime pas : Les légumes, les cours et la pluie.
Particularités, autres : Fait partie d'un groupe de rock/métal
Niveau d'étude hors de Dreamland : Étudiant en art de la musique
Comment avez-vous découvert le forum Par Kyle Manson =)
Première impression : Le design waouuuuu *.*
Pour les DC (double compte) ou TC (triple compte), qui a donné son accord//
Code de validation :Joey Miles sort les poubelles en mâchant du chewing-gum à la fraise.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 2439
Date d'inscription : 13/04/2010
Age du personnage : 27

Voyageur Expérimenté
Nodox Pebbles
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 450
Renommée: 966
Honneur: 410
MessageSujet: Re: Joey Miles [ E.C ] Dim 27 Fév 2011 - 12:06
Bienvenue et bonne chance pour ta présentation.

Préviens-nous dès que tu as terminé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Joey Miles [ E.C ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Administration Onirique :: Personnages :: Présentation Refusée-