Haut
Bas

Partagez|

La famille est une sucrerie tombée du ciel [PV FaDaCi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Surnom : Water Boy
Messages : 1472
Date d'inscription : 05/01/2011
Age du personnage : 20

Arpenteur des rêves
Kala Kourou
Arpenteur des rêves

Carte d'identité
Essence de Vie: 455
Renommée: 1424
Honneur: 316
MessageSujet: Re: La famille est une sucrerie tombée du ciel [PV FaDaCi] Jeu 14 Avr 2011 - 18:09
Un autre verre d'un bon alcool dans la main, je le bus cul sec et regardais la suite des présentations de notre soi-disant "groupe". Pas que cette idée-là me déplaît mais bon, j'avais l'impression qu'elle pourraît un peu partir dans tous les sens... Enfin, on verra bien !

Notre blessé se leva avec le peu de force qu'il avait, bu un peu pour se donner du courage et parla :

''Eh bien, salut tout le monde. Je tiens d'abord à remercier tous ceux qui m'ont aidés mais également tout les autres qui ont pris des gros risques pour sauver une famille. En cela, je suis fier d'appartenir à des gens tel que vous. Ne vous inquiétez pas pour ma blessure, je n'en mourrai pas même si ca fait quand même mal. Une bonne nuit de repos et tout ira pour le mieux... Quoique ce soit assez paradoxal vu que nous somme en pleine nuit. J'en oublis presque l'essentiel, Je m'appelle Nayki, Nayki Shin, manieur du pack of cards un objet magique qui me permet de contrôler des cartes et de les faire changer de forme. Je ne le maitrise pour l'instant que partiellement mais ca viendra. Mon but dans la vie... Me trouver des compagnons dignes de confiance en qui je pourrai me fier sans crainte."

Nayki Shin, un manieur d'un paquet de cartes... Hmm, intéressant, faudrait que je puisse voir encore comment il combat. Bon, ben à mon avis, c'est un p'tit gars de tout ce qui a de plus sympa ! Après, je peux me tromper mais je sens que non...

Maintenant, c'était au tour du gars aux cheveux bleus... Je suis sûr que c'est une teinte !..

"Kuro Dôkeshi, 21 ans, Manieur de Keyblade. Mon but ? Guérir. L'idée de Luciole ? Du moment qu'on ne m'empêche pas d'aiguiser mes crocs... "

Lui au moins, il se casse pas la tête pour se présenter. Son but est de guérir ? Guérir de quoi ? J'pense pas qu'il nous le dira... Il se rassit, tout en restant silencieux. Ah non ! Il parla seulement pour commander trois verres d'alcool... Pas très bavard celui-là.

Bref, il ne resta que le mec aux oiseaux pour parler. On le regardai tous d'un regard qui disait "ben t'attends quoi ?". Lui n'avait pas très bien compris car il frotta son nez comme pour l'essuyer. Mais bon, heureusement que ce n'est pas un crétin fini car il comprit de suite. Il invoqua les deux oiseaux et se présenta :

"Yo, alors moi c'est Xam, le bird maker, voici Ben et Doudou et.."

"Enfoiré pourquoi tu nous présente pas sous nos vrai nom ? Moi je me nomme Vaillant, je suis un pigeon largueur de bombe.."

"D’où son surnom Ben... moi c'est Doud... euh Daffy Duck ! L'unique oiseau samouraï, mais notre invocateur est si puissant que je ne peux combattre qu'avec un club de golf... C’est toujours mieux que rien.."

"Bon bah même pas besoin de les présenter... Ils me traitent souvent, mais ce sont de très bon compagnon et frère d'arme, j'ai remporté bon nombre de combat grâce à eux, j'ai même disputé la finale du dernier tournoi de Dreamland. Au fait, j'ai un kiff qui est de donner des surnoms à tout le monde donc les voici pour pas que vous me foutiez des vents quand je vous parle..."

Ah, lui connaît un peu plus Dreamland que nous... Bon à savoir, ça ! Il nous servira de guide ! Xam qui s'appelle, hein ?.. Prénom bizarroïde (pas aussi bizarroïde que le tien !) tout de même. A l'entendre parler de sa phobie, on dirait que son pouvoir est faible mais l'habit ne fait pas le moine... Encore à placer des dictons dans mes pensées !.. Il dit qu'il nous a donné des surnoms, voyons ce qu'il m'a donné...

"Salamèche, Frozon, Rose, Evian, Shade et Benji... Certains noms sont explicable, d'autres non, mais c'est comme ça... Allez on continu à boire parce que là j'me suis toujours pas mis de mine... Hum oui que voulais vous ?"

Evian ? Il a pas du chercher loin pour le mien. Tiens, on dirait que c'est le patron de l'auberge qui vient le voir... Qu'est-ce qu'il a fait ?
Je me préoccupai pas de ce qu'il lui arriva et regardais encore une fois notre groupe, assis autour de la table. Un sourire béta s'afficha sur mes lèvres, pour une raison que je ne saurais l'expliquer. Peut-être parce que nous serons de bons amis ou seulement un bon groupe ? Je n'en sais vraiment rien.

Je regardais mon verre à moitié vide. Je bus le reste et regrettais de k'avoir bu car c'était la dernière gorgée avant que je devienne saoul. Même si je tenais l'alcool, je ne savais plus combien de verres avais-je pris. 5 ou 10, peut-être ?

Soudain, Loki (c'est bien ça ? Je m'en souviens plus...) dit avec une certaine émotion :

"Bon, je me réveille... Je suis vraiment heureux d'avoir fait votre connaissance et j'ai vraiment hâte de vous revoir pour vivre de nouvelles aventures... Sachez que vous pouvez tous compter sur moi et que vous faites déjà partie de moi, de ma famille."

Et il disparut dans un nuage de fumée. Bon ben c'est cool mec.

Je ressentis alors la sensation de me réveiller. "Mince, je vais me réveiller bourré ou quoi", pensais-je. Je me levais et pris donc une voix très forte :

"Hipps !.. Bon ben les gars, j'crois qu'c'est on tour de me réveiller alors vois aussi, réveillez-vous bien et à bientôt vers l'infini et au-delà !!"

Je regardais Luciole, comme si j'allais plus le revoir. "Mec, t'es con ou quoi ? T'es bourré, c'est normal que t'as cette impression ! Maintenant, donne lui un coup de boule et dis lui au revoir", disais mon inconscient ou mon subconscient (bref, mon moi intérieur). Je crois qu'il était aussi bourré mais néanmoins, je fis ce qu'il me dit. Je donnais un énorme coup de boule à Luciole et lui dis-je ;

"Allez, COUP DE BOULE DE L'AMITIE !! Comme ça, on restera toujours des amis ! Hiips !.. Allez mon p'tit Luciole, réveille-toi bien et à la prochaine nuit !"

Avant de disparaître, je fis le signe de la main que les militaires faisaient à leur commandant ou je ne sais quoi. C'est reparti pour une nouvelle journée de merde !..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/channel/UCq05Z8FNAeW8AlRhlEq_vsQ
AuteurMessage
Messages : 305
Date d'inscription : 11/02/2011
Age du personnage : 25

Voyageur Expérimenté
Nayki Shin
Voyageur Expérimenté

Carte d'identité
Essence de Vie: 300
Renommée: 1365
Honneur: 380
MessageSujet: Re: La famille est une sucrerie tombée du ciel [PV FaDaCi] Sam 16 Avr 2011 - 8:44
J'attrape une chope de ce délicieux breuvage sucré à l'une des serveuses qui passe dans le coin quand soudain une étrange sensation de froid me prend. Je lève la tête vers le seul gars maitrisant le froid ici présent. Il tient dans sa main l'une de mes cartes. Plus précisément la carte que je lui ai assigné tout à l'heure. Il l'a regarde étrangement avant de la reposer sur la table, la sensation de froid s'arrête net. Toute son attention semble uniquement concentrée sur Xam qu'elle regarde comme un lionne qui se prépare à chasser sa proie. Un mouvement à ma droite m'indique qu'un des gars vient de se lever. Il s'agit du type aux cheveux blancs, une couleur naturelle ou artificielle?, qui se bat avec une épée assez originale:

« Kuro Dôkeshi, 21 ans, Manieur de Keyblade. Mon but? Guérir. L'idée de Luciole? Du moment qu'on ne m'empêche pas d'aiguiser mes crocs... »

D'aiguiser ses crocs, cette expression me plait beaucoup. Il s'assimile donc dans le groupe des prédateurs, chassant des proies toujours plus fortes et toujours plus dangereuses afin de tester ses capacités au quotidien. Le genre de personne qui ne refuse jamais un combat et qui n'abandonne jamais. Le nom de son étrange épée serait donc Keyblade. Un nom original qui témoigne de la forme de son arme. Étonnement, ce nom me rappelle quelque chose, une histoire avec des personnages de Final Fantasy qui se battent pour je ne sais qu'elle raison. Je crois qu'il y a aussi des personnages de Disney dans l'histoire. Des personnages de Mickey et de Final Fantasy... Non, le résultat serait bien trop ridicule pour ne faire ne serait-ce qu'une seule vente.

Il se rassoit et mon attention se tourne vers les autres membres du groupe. Loki semble discuter avec son sac à dos, bien que la discussion soit plutôt à sens unique, Loki ne répondant généralement à son sac qu'en le tapant pour le faire taire. Kala, Kuro et le gars aux oiseaux boivent chacun dans leur coin tranquillement. En faisant rapidement le compte, je m'aperçois qu'il ne reste plus qu'une personne qui ne s'est pas présentée. Il s'agit justement du gars aux oiseaux qui a fait un combat assez bruyant et brillant tout à l'heure. Il se lève et fait apparaître deux oiseaux de taille et de morphologie très différente. L'un est plus petit mais semble désireux de parler et l'autre est plus grand et plus posé, bien qu'armé d'un club de golf. Leur invocateur prend la parole:

"Yo, alors moi c'est Xam, le bird maker, voici Ben et Doudou et.."

Le pigeon prend la parole en battant des ailes avec frénésie, il semble désireux de prendre part à la discussion:

"Enfoiré pourquoi tu nous présente pas sous nos vrai nom? Moi je me nomme Vaillant, je suis un pigeon largueur de bombe.."

Un oiseau largueur de bombes, une arme à ne pas sous-estimer sous peine d'y laisser des plumes. L'autre oiseau prend à son tour la parole:

"d'où son surnom Ben.. moi c'est Doud.. euh Daffy Duck! L'unique oiseau samouraï, mais notre invocateur est si puissant que je ne peux combattre qu'avec un club de golf.. c'est toujours mieux que rien.."

Un oiseau samouraï, pareil que pour le plus petit oiseau, cet animal semble coriace. S'il existe la moindre parcelle de jeu d'équipe entre ces trois là, le résultat doit être assez impressionnant. Comme l'a montré son magnifique combat de tout à l'heure d'ailleurs. Xam reprend la parole avec détachement

"Bon bah même pas besoin de les présenter.. ils me traite souvent, mais ce sont de très bon compagnon et frère d'arme, j'ai remporté bon nombre de combat grâce à eux, j'ai même disputé la finale du dernier tournoi de Dreamland. Au fait, j'ai un kiff qui est de donner des surnom à tout le monde donc les voici pour pas que vous me foutiez des vents quand je vous parle.."

Il semble être là depuis bien longtemps, pourtant, au vu du nombre d'invocations qu'il possède, il ne semble pas être très expérimenté dans Dreamland. Un contraste étrange, ses adversaires doivent souvent être surpris de son niveau de combat. Je me demande juste quel va être mon surnom, pas que ce soit d'une importance capitale mais pour pouvoir mener à bien une conversation avec le birdmaker s'il m'adresse la parole. Celui-ci ne tarde pas, il m'appellera donc Shade, un nom sympa même si je ne vois pas trop à quoi il peut être du.

Un homme d'un mètre quatre-vingt de haut et de approximativement un quintal adresse soudain la parole à Xam. Je me rapproche lentement pour capter des brides de conversations. L'homme en question déclare d'une voix grave:

"Jsuis l'patron d'lauberge et apparement t'as dragué mes filles.. c'est vrai?"

Xam ne se fait pas prier pour lâcher sa réponse:

"Oui."

Le gros homme s'avance de quelques pas et lève un énorme poing. Pendant qu'ils discutaient, je me suis levé et placé dans le dos du colosse. Je lui bloque le poing et effectue une torsion sur celui-ci. Je pose ma tête sur son épaule et lui dit d'une voix ferme:

« Touches ne serait-ce qu'à un seul cheveu de ce gars et je te promet que tu ne rouvrira pas ta taverne de si tôt. »


J'appuie un peu plus encore sur le bras, le faisant lâcher un gémissement puis je le lâche et retourne m'assoir. Les serveuses ne nous tournent plus autour comme tout à l'heure, elles ont reculés et se sont agglutinées au bar. Ce genre d'incident semble monnaie courante ici et elles doivent avoir l'habitude. Après une sensation de froid, c'est une chaleur intense, protectrice comme un feu de cheminée par une nuit glaciale qui m'entoure. Je lève la tête vers la luciole qui a saisit ma carte qu'il regarde avec intérêt. Peut-être sans même qu'il ne s'en rende compte, un échange a lieu entre lui, la carte et moi. Sa chaleur naturelle due à son pouvoir glisse dans la carte et m'atteint finalement alors que nous nous trouvons à une sacré distance. Un bruit à droite attire mon attention, je lève la tête et regarde Loki dont le bas du corps commence à disparaître en flocon de neige. Il s'adresse une dernière fois à nous pour nous dire ces quelques mots:

"Bon, je me réveille... Je suis vraiment heureux d'avoir fait votre connaissance et j'ai vraiment hâte de vous revoir pour vivre de nouvelles aventures... Sachez que vous pouvez tous compter sur moi et que vous faites déjà partie de moi, de ma famille."

Ce mec a une classe, un charisme, une aisance naturelle. En ces quelques mots il a réussi à captiver toute l'assemblée et ses mots ont touchés, m'ont touchés avec force. Il tourne la tête vers le chef de notre petit groupe et laisse résonner deux petits mots avant de disparaître dans une pluie de flocons brillants, éclairés par la lumière de la pièce:

"Adieu Luciole..."

A peine a-t-il fini son beau discours qu'un gars certe moins à l'aise à l'oral avec une bonne quantité d'alcool dans le sang mais possédant lui aussi un certain charisme prend la parole après s'être levé:

"Hipps !.. Bon ben les gars, j'crois qu'c'est on tour de me réveiller alors vois aussi, réveillez-vous bien et à bientôt vers l'infini et au-delà !!"

L'alcool le rend sacrément jovial mais l'adieu n'en est que moins dur. Il se tourne vers Kamui, s'approche en titubant et lui littéralement dessus en lui donnant un puissant coup de boule. Il se redresse et hurle:

"Allez, COUP DE BOULE DE L'AMITIE !! Comme ça, on restera toujours des amis ! Hiips !.. Allez mon p'tit Luciole, réveille-toi bien et à la prochaine nuit !"

Puis il disparaît peu à peu en une fine pluie suite à un salut militaire vers notre chef.
Je me tourne vers ce gars qui a su nous réunir tous, malgré nos différences et nos passés inconnus. Qui nous a regardé au plus profond de nous même et qui a choisit de nous réunir au sein d'une même et puissante famille. Un acte qui me touche beaucoup. Je m'approche de ce chef charismatique aux pouvoirs flamboyants pour lui déclarer le fond de ma pensée:

« Kamui, je te promet que quoi qu'il arrive. Même si l'un de nous disparaissait. Je te promet que je ferai tout mon possible pour protéger et aider les membres de ce groupe. Quitte à y perdre la vie, je donnerai tout mon possible pour maintenir en vie l'esprit que tu as voulu créer. Sur ce, bon retour chez toi Salamèche. »

Je me tourne vers les membres encore restant autour de la table et annonce aux deux gars:

« Kuro, Xam, une de ces nuits, ce serait sympa qu'on se fasse une petite virée à deux ou trois. Vous en pensez quoi? »

Je n'ai malheureusement pas le temps d'entendre leur réponse. Je me réveille dans mon lit, parfaitement reposé de ma nuit et encore émerveillé de cette évolution dans ma vie. Hier encore je découvrais seul Dreamland, maintenant je me suis fait un groupe d'alliés, que dis-je d'amis, dirrigés par un homme tout feu tout flamme au charisme de meneur incomparable. S'il devait un jour partir, ce serait un coup dur pour tout le groupe mais je ferai tout mon possible pour faire perdurer notre petite communauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-generationx.perso.sfr.fr/
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: La famille est une sucrerie tombée du ciel [PV FaDaCi] Lun 18 Avr 2011 - 16:58
Ma présentation fut assez courte et assez peu explicite sur certains points, ce qui susciterais peut-être l'intérêt de mes "compagnons", puisque j'avais plus ou moins rejoint le groupe, semble-t-il. Même moi je n'en suis pas tout à fait sûr, alors....
Je bois mes trois choppes sans me presser, savourant leur arôme sucré en grignotant un bout de la table, en pain d'épice d'assez bonne qualité, il faudra que je pense à demander au patron d'où il le tient.
Maintenant, c'est au tour de celui qui as sauvé, comment déjà... Myleïn, de se présenter. Il se frotte le nez alors que tout le monde est tourné vers lui puis semble comprendre ce qu'il se passe et se lève subitement.
Lui, ce n'est même plus la fougue de la jeunesse; j'ai comme l'impression qu'il est du genre à foncer tête baissé sans se poser de question; un crétin ou un bourrin? Seul l'avenir nous le dira... enfin, si je me souviens bien, il a déjà donné quelques indices...
Petite récapitulation: peu de temps avant, il avait dragué des serveuses sans aucune finesse, et depuis le début des présentations il semblait écouter à moitié ce qui se racontait, se faisant son propre speech de son côté. Il semblait... simple dans sa vision des choses, franc et direct, à ne pas s'encombrer de détails inutiles comme le reste du monde... en général, ce sont ceux-là qui font les meilleurs gentils, avec les altruistes qui en prennent plein la gueule pour leurs semblables.
Tiens, ça m'a donné une idée... je vais attendre qu'il se présente, et ensuite je vais les catégoriser parmi les divers archétypes de gentil; ce sera fun, et puis ça passera le temps.
Il invoque alors deux oiseaux, pouvoir amusant, et commence à parler avec assurance, un peu comme si on était pas là, en fait.

- Yo, alors moi c'est Xam, le bird maker, voici Ben et Doudou et.. -

- Enfoiré pourquoi tu nous présente pas sous nos vrai nom? Moi je me nomme Vaillant, je suis un pigeon largueur de bombe.. -

- d'où son surnom Ben.. moi c'est Doud.. euh Daffy Duck! L'unique oiseau samouraï, mais notre invocateur est si puissant que je ne peux combattre qu'avec un club de golf.. c'est toujours mieux que rien.. -

- Bon bah même pas besoin de les présenter.. ils me traite souvent, mais ce sont de très bon compagnon et frère d'arme, j'ai remporté bon nombre de combat grâce à eux, j'ai même disputé la finale du dernier tournoi de Dreamland. Au fait, j'ai un kiff qui est de donner des surnom à tout le monde donc les voici pour pas que vous me foutiez des vents quand je vous parle.. -

Ooooook, d'accords, ce mec est plus ou moins comme je le pensais; exubérant au possible, apparemment sympa mais dénué de diplomatie. Donc c'est un bourrin, et non un crétin. Et maintenant, cette histoire de surnom... Duquel vais-je hériter?

- Salamèche, Frozon, Rose, Evian, Shade et Benji.. certain nom sont explicable, d'autres noms, mais c'est comme ça.. Allez on continu à boire parce que là jme suis toujours pas mis de mine.. Hum oui que voulais vous? -

...Benji... Il m'avait appelé Benji.... Du calme, Kuro, ce n'est pas bien grave.... C'aurait pu être pire, hein?
Ne va pas l'affronter pour si peu, d'accord? Zen....
Bon, ça va un peu mieux, mais il s'en est fallu de peu pour que je l'attaque; Benji c'est pas classe du tout! Ca ruine complètement mon image, un terrible malus de charisme!
Tiens? Je ne l'avais pas vraiment remarqué, mais une armoire à glace s'approche de lui et entame la conversation:

- Jsuis l'patron d'lauberge et apparement t'as dragué mes filles.. c'est vrai? -

Tiens, le patron de l'auberge; je me demande ce que va répondre Xam...

- Oui. -

Alors là, ça dépasse tout ce que j'avais pu imaginer. Il ne s'embarrasse décidément d'aucun détail, comme le volume conséquent de ce type ou le videur patibulaire un peu plus loin; attends voir, un videur dans une taverne? Mais ça n'a aucun sens! Mouais, mais en même temps on est à Dreamland, alors...
En parlant du patron, il s'avance vers Xam et lève son poing quand Nayki intervient, lui saisissant le bras et le tordant pour l'immobiliser. Il met sa tête sur l'épaule du patron et lui dit, d'une voix claire et pourtant sans appel:

- Touches ne serait-ce qu'à un seul cheveu de ce gars et je te promet que tu ne rouvrira pas ta taverne de si tôt. -

Le patron finit par se retirer, l'air dépité. Il fait un petit signe de tête au videur dans un coin de la pièce qui commence à se rapprocher. Je sourit un instant, me lève et part discrètement à sa rencontre. Lorsque j'arrive devant lui, il me regarde méchamment et commence à armer son poing. Il stoppe son geste quand il sent le contact glacé de chaîne royale sur sa gorge. J'observe son regard, un mélange de colère et de peur. Il ne pense quand même pas que je vais le tuer? Un type de son niveau, même pas capable d'éviter chaîne royale et qui sous-estime un adversaire qu'il ne connaît pas...

- Tu es lent; avec un niveau comme le tien, tu devrait éviter de passer à portée de mes "crocs", tu sais? Je crois que tu as encore du travail, loin de ma table, non? -

J'avais parlé sans malice, je ne dégageai aucune aura combative ou meurtrière. Par contre, pour ce qui est de la suite...

- Une dernière chose; si jamais tu t'avises, d'une manière ou d'une autre, de nuire à un seul de ces voyageurs, je reviendrais et je détruirais cet édifice dans sa totalité, et toi avec, même si pour ça je dois me mettre à dos la totalité de Dreamland. -

Cette phrase était empli de colère, et plusieurs personnes se tournèrent vers moi et le videur. Il faudrait que je pense à mieux cacher mon aura meurtrière, dans ce genre de situations...
Je retournais à ma place après avoir fait disparaître chaîne royale et reprenais mes activités où elles en étaient restés, c'est à dire les catégoriser en stéréotype de gentils:

Pour Luciole, le chef sympa et soucieux qui se fait aider par ses potes, parfois, je le vois bien dans la catégorie "Saori Kido".

Pour Loki, celui qui n'abandonne pas ses camarades même en plein combat, plein de compassion pour ses alliés, je dirais "Hyoga".

Nayki, lui, est le classique du type qui se blesse pour aider ses amis et qu'il faut secourir après, je dirais "Shun".

Xam fonce dans le tas et réfléchit après, c'est une tête brûlée qui n'abandonne pas facilement; un "Seiya" en puissance.

Myleïn est discrète mais puissante; on ne sait rien de son passé, alors je dirais... que "Dôko" lui va bien.

Kala, maintenant: il semble fort mais surtout sûr de lui, comme si rien ne pouvait l'atteindre... Peut-être un peu arrogant, mais bon; c'est pas bien grave, on est là pour le couvrir... Je crois bien que seul "Ikki" lui correspond.

Quand à moi... Et bien, je suis fort, pas tant que ça mais tout de même suffisamment pour pouvoir me défendre. Je suis apparemment prêt à me battre pour protéger mes amis, à moins que ce soit seulement le désir de vaincre? Toujours est-il que je me dresse seul entre ma "famille" et l'adversité, quelque que soit le nombre d'ennemi, ce qui risque de m'attirer des ennuis un de ces quatre. Un "Ayoros" de première classe, je dirais; certes, il est mort, mais c'était une mort classe, alors ça va.

Et voilà, je crois bien que je n'ai oublié personne. Tiens, maintenant que j'y pense, je n'ai employé que des persos de Saint Seiya... Bah, pas grave. L'important est que je sais maintenant à quoi m'attendre, il faudra juste que je fasse gaffe à ne pas les appeler comme ça, ça pourrait me trahir...
Loki entame alors une dernière conversation, et je comprends qu'il est sur le point de se réveiller.

- Bon, je me réveille... Je suis vraiment heureux d'avoir fait votre connaissance et j'ai vraiment hâte de vous revoir pour vivre de nouvelles aventures... Sachez que vous pouvez tous compter sur moi et que vous faites déjà partie de moi, de ma famille. -

Je le regarde disparaître, puis me tourne vers Kala qui semble lui aussi sur le point de nous quitter.

- Hipps !.. Bon ben les gars, j'crois qu'c'est on tour de me réveiller alors vois aussi, réveillez-vous bien et à bientôt vers l'infini et au-delà !! -


Il est bourré, et se rapproche en titubant de Luciole qui, lui, dort toujours d'un sommeil réparateur, malgré le paradoxe d'un tel acte dans le monde des rêves. Il a une réaction que je n'avais pas envisagé, il lui met un coup de tête; drôle de façon de dire au revoir...

- Allez, COUP DE BOULE DE L'AMITIE !! Comme ça, on restera toujours des amis ! Hiips !.. Allez mon p'tit Luciole, réveille-toi bien et à la prochaine nuit ! -

Il enchaîne avec un salut militaire avant de lui aussi disparaître, nous laissant donc nous cinq, seuls autour de cette table; moi, un blessé, un mec bourré, un bourrin et une fille. Quel plan foireux, vivement que je me réveille...
Nayki, après ça, s'approche de Luciole et lui tient un discours enflammé, c'est le cas de le dire:

- Kamui, je te promet que quoi qu'il arrive. Même si l'un de nous disparaissait. Je te promet que je ferai tout mon possible pour protéger et aider les membres de ce groupe. Quitte à y perdre la vie, je donnerai tout mon possible pour maintenir en vie l'esprit que tu as voulu créer. Sur ce, bon retour chez toi Salamèche. -

Il se tourne alors vers nous et tient ces quelques mots, amicaux mais aussi résolus.

- Kuro, Xam, une de ces nuits, ce serait sympa qu'on se fasse une petite virée à deux ou trois. Vous en pensez quoi? -

Il disparaît alors, comme les autres, retirant le blessé de l'équation grotesque mentionnée tout à l'heure.
Pour ma part, je dois bien dire que je suis fatigué d'être assis à boire depuis tout à l'heure; certes, j'ai eu un peu d'action, mais rien de bien distrayant. Je me lève à mon tour et m'approche de Luciole puis lui donne une tape sur la tête, pour le réveiller un peu.
Voyant que ça ne marche pas, je déclare, un peu pour moi:

- Les nuages doivent leur liberté au ciel qui les accueille; sans lui, ils ne pourraient errer librement en ce monde... Je ne sais pas pourquoi, mais j'aime bien cette phrase. Et toi aussi je t'aime bien, petit gars; considère que mon épée est tienne tant que la vie ne quittera pas mon corps. -

Sur cette phrase que j'espère classe, je m'éloigne tranquillement, disparaissant tranquillement alors que j'assomme le patron avec un coup de diskobolos, juste pour le fun, avant de disparaître pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La famille est une sucrerie tombée du ciel [PV FaDaCi] Aujourd'hui à 9:09
Revenir en haut Aller en bas

La famille est une sucrerie tombée du ciel [PV FaDaCi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamland RPG :: Dreamland :: Zone 1 :: Royaume des Sucreries-